Journaliste assassiné au Mexique : "Il faut vraiment une pression internationale" sur ce pays, demande RSF

franceinfo
Journaliste assassiné au Mexique : "Il faut vraiment une pression internationale" sur ce pays, demande RSF

Un nouveau meurtre de journaliste a eu lieu au Mexique, a annoncé le gouvernement mexicain, vendredi 6 octobre. "Il faut vraiment une pression internationale sur le Mexique", a expliqué Christophe Deloire, le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), samedi sur franceinfo.

Le reporter-photographe mexicain a été tué dans l'État de San Luis Potosi, dans le nord du pays. Cet assassinat porte à 11 le nombre de journalistes victimes de meurtre au Mexique en 2017.

franceinfo : Y a-t-il une impunité des crimes commis contre les journalistes au Mexique ?

Christophe Deloire : Le Mexique est un pays en paix, une démocratie. Cependant, c'est un pays au sein duquel, dans de nombreux États fédérés, les journalistes sont très souvent assassinés. Nous recensons malheureusement, presque tous les ans, les mêmes chiffres. Les journalistes sont assassinés, qu'ils enquêtent sur le narcotrafic ou sur la corruption. Il y a un niveau d'intimité entre les narcotrafiquants et les responsables politiques locaux qui fait que, parfois, les responsables politiques eux-mêmes n'ont pas intérêt à ce que les enquêtes soient élucidées. Pour donner une idée du niveau d'impunité, il y a un parquet spécial au Mexique. Il est chargé d'enquêter sur les atteintes aux droits de l'homme et aux journalistes. J'ai rencontré le procureur spécial à Mexico, il y a quelques mois. Je lui ai demandé combien son parquet a mené d'enquêtes jusqu'au bout. Il m'a répondu : 'Une'. Je lui ai demandé quel était ce dossier et il était incapable de me répondre. C'est une bureaucratie des droits de l'homme qui est absolument terrifiante et un niveau d'impunité qui est un encouragement pour ceux qui commettent ce genre de forfait.

Quand le gouvernement mexicain promet une enquête rapide et efficace pour trouver le responsable, on ne peut pas s'attendre à ce que la vérité éclate ?

Le gouvernement mexicain n'a pas toujours la capacité (...) Lire la suite sur Francetv info

Science et Vie Junior : "Du vrai journalisme"
Le rendez-vous du médiateur. Passions autour du référendum catalan
Christine Angot "ne peut pas regretter" son altercation avec Sandrine Rousseau
Caroline Receveur, blogueuse mode : "La téléréalité a pris un tournant qui est pour moi assez trash et vulgaire"
VIDEO. Quand Christine Angot parlait à la télévision de l'inceste dont elle a été victime

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages