Le journal russe "Novaïa Gazeta" dit avoir subi une "attaque chimique"

·2 min de lecture

Le rédacteur en chef du journal russe «Novaïa Gazeta», spécialisé dans l'investigation, a assuré qu'une substance chimique inconnue avait été déversée devant l'entrée de la rédaction.

Analyses en cours à Moscou. Lundi, Dmitri Mouratov, le rédacteur en chef de «Novaïa Gazeta», a annoncé qu'une substance chimique inconnue avait été déversée devant l'entrée de la rédaction de ce journal indépendant, spécialisé dans l'investigation. «L'immeuble où se trouve notre rédaction a subi ce matin une attaque chimique. Nous ne pouvons pas circuler entre les étages ou aller dans la rue», a-t-il déclaré dans un communiqué cité par l'AFP, précisant que «les personnes allergiques» ont été évacuées et que le reste des équipes continue de travailler sur place. Des prélèvements ont été effectués et les échantillons sont en cours d'analyse, notamment par les services de sécurité russe (FSB), pour déterminer avec précision la nature de la substance. Le journal venait de publier, ce lundi, une enquête sur des exactions commises en Tchétchénie, un sujet dont était spécialiste sa journaliste Anna Politkovskaïa, tuée par balles devant son domicile en 2006.

Ce même jour, des révélations faites en 2019 par «Novaïa Gazeta» ont été à l'origine du dépôt d'une plainte contre des mercenaires présumés de l'organisation «Wagner» pour le meurtre d'un Syrien en 2017 -le journal avait publié une vidéo de l'assassinat, au cours de laquelle des hommes parlant russe avaient frappé une victime à coups de marteau, démembrant son corps, le décapitant et mettant le feu à son corps.

Agressions, menaces et tentatives d'assassinat

Le journal, propriété de l'homme d'affaires Alexandre Lebedev et de l'ancien dirigeant soviétique Mikhaïl Gorbatchev, avait déjà été la cible d'intimidations dans le passé comme lorsque, en 2018, une tête de chèvre décapitée et une couronne de fleurs avaient été envoyées à la rédaction. L'an dernier, la journaliste(...)


Lire la suite sur Paris Match