Le journal de bord de Valentin Madouas, épisode 5: boucler la Grande Boucle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Valentin Madouas dispute cette année son troisième Tour de France avec l’équipe Groupama-FDJ, au service de son leader David Gaudu. Il nous raconte la course vue de l’intérieur du peloton dans des carnets de route hebdomadaires. Dernier épisode ce dimanche, alors que la course s’achève à Paris. La Groupama-FDJ repartira avec une belle 4e place au classement général pour David Gaudu.

Aux Champs-Élysées

Ça y est, on est dans le bus en direction de la région parisienne, et maintenant, on peut se relâcher autour d’un petit apéritif ! On trinque, on met de la musique, on se charrie sur les performances des uns et des autres : c’est bon enfant et ça montre à quel point on avait un bon groupe. Les années précédentes avaient été difficiles pour l’équipe, et c’était un soulagement de voir le bout du tunnel... Cette fois, c’est un peu différent, on est heureux d’en finir après trois semaines intenses et en même temps un peu nostalgiques à l’idée de lâcher les copains.

C’était une super aventure humaine, et il nous reste encore un moment magique à vivre, celui que j’attends avec le plus d’excitation : l’arrivée sur les Champs-Élysées. Paris, fermé, pour nous, en nocturne, c’est tellement beau ! Le classement général est neutralisé avant cette étape (seule la victoire d’étape se dispute, généralement au sprint, NDLR) et je trouve ça logique. On s’est fait la guerre pendant trois semaines en montagne, sur les pavés, bref sur tous les terrains. À Paris, ça n’a aucun intérêt, ce serait même dangereux à cause des aménagements urbains. Et puis, on a envie de profiter, nous aussi, du décor et de l’ambiance du Tour avant de retrouver notre « bulle » au moment de la bataille pour le sprint.

Jouer dans la cour des grands


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles