Journées du patrimoine : le site Richelieu de la BnF rouvre ses portes

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

PATRIMOINE - Le site historique Richelieu de la Bibliothèque nationale de France (BnF) fête ses 300 ans, alors il avait besoin de se refaire une beauté. Cela a en revanche pris un peu de temps, car il a fallu12 ans de travaux. Ce site exceptionnel est de nouveau accessible au publicà l’occasion des journées du patrimoine qui se déroulent ce samedi 17 et dimanche 18 septembre.

Alors qu’est-ce qui a réellement changé ? Comme on peut le voir dans la vidéo en tête d’article, le site Richelieu reste une bibliothèque mais devient aussi un musée. Pour Gennaro Toscano, conseiller scientifique pour le musée à la Bibliothèque nationale de France, la BnF « est un grand conservatoire de la littérature française » qui fait « le pari de présenter au public (ces) chefs-d’œuvre ».

« La bibliothèque publique dans un sens plus moderne »

Tous les sites de l’espace Richelieu n’étaient pas fermés au public, la salle ovale n’a fermé qu’en 2016 par exemple. D’après la BnF, l’endroit est le symbole de la rénovation du site. La gigantesque salle de 18 mètres de hauteur reste un lieu de lecture et devient une salle en accès libre. Cet espace de lecture se veut plus vaste et plus universel.

La Galerie Mazarin a elle été transformée en musée et permet d’admirer des manuscrits comme Notre-Dame de Paris de Victor Hugo, À la recherche du temps perdu de Marcel Proust ou encore une partition de Mozart.

Le jardin Vivienne, le salon Louis XV, la salle des colonnes ou encore la galerie Mansart ont aussi eu droit à des changements. D’après Laurence Engel, présidente de la Bibliothèque Nationale de France, l’enjeu de ces travaux était de permettre à tous les publics d’entrer dans le site Richelieu. « Ça va être une relation avec le public complètement nouvelle. C’est un grand bonheur pour nous d’expliquer ce qu’est la bibliothèque, de donner accès à tous et de faire comprendre ce qu’est cette institution » explique-t-elle à l’AFP.

Des travaux perturbés

Ces douze années de travaux n’ont pas été de tout repos. De fait, en 2013, 100 mètres carrés de toiture avaient été endommagés, ralentissant ainsi l’avancée du chantier. L’incendie de l’époque n’avait fait aucun blessé.

La réouverture du site Richelieu n’est pas au goût de tout le monde. Des syndicats dénoncent les moyens mis en place pour la réouverture dès ce 17 septembre. Ils s’inquiètent notamment du manque d’effectif.

À voir également sur Le HuffPost :

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi