Journée sans voiture à Paris : un avant-goût de la future zone à trafic limité ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Plus un bruit de klaxon ni de moteur. Les rues de Paris avaient rarement été aussi silencieuses en ce dimanche 19 septembre, journée sans voiture dans la capitale. Mise en place par Anne Hidalgo lors de son précédent mandat à la mairie, il y a sept ans, cette initiative vise à rendre l'espace public plus respirable et agréable. Et, elle avait une saveur particulière cette année, à seulement quelques mois de la mise en place de la zone à trafic limitée, prévue au second semestre 2022. 

Améliorer la qualité de l'air et diminuer le bruit

Si cette journée était symbolique, David Belliard, adjoint aux transports de la ville de Paris, souhaite aller encore plus loin. "Nous avons pour ambition, en effet, de réduire drastiquement la circulation automobile en supprimant ce qu'on appelle la circulation de transit qui va concerner le centre de Paris", explique-t-il au micro de Thibaud Hue pour Europe 1. "Nous nous sommes donnés jusqu'en 2022 pour mettre en place cette ambitieuse zone à trafic limité, pour améliorer la qualité de l'air, pour diminuer le bruit et apaiser Paris dans son entièreté". Une mesure pour accompagner la limitation à 30km/h dans la capitale, mise en place depuis le 1er septembre et qui fait déjà grincer les dents des automobilistes. 

Une mesure qui divise les Parisiens

"C'est systématiquement contre la voiture. C'est une privation de liberté", s'est indigné l'un d'entre eux au micro de Thibaud Hue. "Paris est complétement défigurée par les plots installés par la mai...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles