Quelle est la journée type d'un cerveau humain ? Les explications d'une neuropsychologue

·1 min de lecture

Que se passe-t-il minute par minute dans notre cerveau ? C'est à cette question que la neuropsychologue Sophie Chokron a tenté de répondre dans son livre Une journée dans le cerveau d'Anna. Elle est venue présenter son ouvrage dans l'émission Sans Rendez-vous sur Europe 1.

Anna, c'est cette citadine active de 25 ans. Mais plus globalement Anna, c'est un peu tout le monde. Son cerveau fonctionne comme le nôtre, comme celui de n'importe quel être humain. Le matin, le réveil pique lorsqu'elle l'entend sonner. Elle peine à se lever et cette réaction est logique selon Sophie Chokron. "Dans nos sociétés, au rythme où l'on est, on a une dette de sommeil vraiment chronique. On essaye de la rattraper le week-end, mais on va veiller un peu tard, se réveiller plus tard. On a l'impression que l'on a récupéré, mais en réalité quand le rythme va reprendre, on va être quand même très fatigué (...) il nous faudrait de beaucoup plus longues périodes où l'on dort plus pour ne pas ressentir ça", explique-t-elle.

Vivre entouré d'arbres augmente la créativité

En se regardant dans le miroir, Anna essaye de se souvenir de ses rêves. Elle n'y arrive pas et c'est plutôt "bon signe". Cela veut dire qu'elle ne s'est pas réveillée pendant la nuit et donc sa mémoire n'a pas été activée et qu'elle a bien dormi. Pour se rendre au travail, elle choisit de passer par un parc afin d'être entourée d'arbres. "On sait que quand on vit en ville, on est exposés d'abord à des nuances de gris et surtout à des angles...


Lire la suite sur Europe1