Journée spéciale le 6 octobre avec Étienne Klein, rédacteur en chef invité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Deuxième surprise de cette rentrée 2021 pour les 20 ans de Futura : Étienne Klein. Après Françoise Combes qui nous a fait l’immense plaisir d’inaugurer le premier événement de la série, voici une autre personnalité du paysage scientifique dont la parole compte. Parrain de notre magazine depuis ses débuts, il est une personnalité forte, à l’œuvre foisonnante, à la fois physicien, philosophe des sciences, d’une grande curiosité, passionnant à écouter tous les samedis dans son émission Science en questions sur France Culture.

Vulgarisateur scientifique intarissable, il est aussi écrivain à la bibliographie riche et diversifiée — des passionnants ouvrages sur le temps comme Les tactiques de Kronos aux fascinantes digressions des Anagrammes renversantes —, sans oublier qu'il est également un infatigable arpenteur des montagnes. Étienne Klein est tout cela et c’est évidemment avec bonheur que votre magazine de sciences préféré sur Internet le reçoit.

Alors, si comme nous, vous êtes fan de ce lettré scientifique, producteur de radio, rendez-vous le mercredi 6 octobre, dès le lever du Soleil, pour découvrir son édito, sa playlist d’expositions et de livres ainsi que les articles qu’ont rédigés pour lui nos journalistes Nathalie Mayer et Laurent Sacco, sur les enjeux et interrogations de notre temps.

Notre série de « scientifiques rédacteurs en chef invité » se poursuivra le 13 octobre avec un autre invité surprise. Mais chut… ! Tout ce que l’on peut dire pour l’instant est que les questions du numérique l’occupent beaucoup.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles