Journée mondiale des océans : des satellites au secours des récifs coralliens

Rémy Decourt, Journaliste

Comme chaque année, le 8 juin est la Journée mondiale des océans. Cette journée est un moyen de sensibilisation indispensable pour rappeler que les océans, qui couvrent plus des deux tiers de la planète, procurent la moitié de l’oxygène et pompent 30 % du CO2 émis par les activités humaines. Pour célébrer cette journée internationale, Futura s’est intéressé à la préservation des coraux qui jouent un rôle essentiel à la fois pour préserver la biodiversité marine et pour protéger les côtes de l’érosion et des inondations. Savez-vous que :

  • les récifs coralliens abritent 25 % de la vie marine de notre Planète et près de deux millions d’espèces différentes vivent dans, sur et autour des récifs du monde ; 
  • au moins un milliard de personnes dépendent directement des récifs coralliens sains pour leur nourriture et leurs moyens de subsistance ;
  • sans les coraux, les dégâts causés par les inondations (qui seraient quatre fois plus nombreuses à cause de l’élévation du niveau de la mer associée à l’absence de récifs coralliens), doubleraient, augmentant de quatre milliards de dollars dans le monde par an.

Bien qu’environ un quart des récifs coralliens mondiaux ait déjà subi des dégâts irréversibles, et que deux tiers sont gravement menacés, la bonne nouvelle c’est que ces récifs peuvent se remettre des impacts de la décoloration, de la surpêche et des tempêtes, car ce sont des écosystèmes vivants qui arrivent à se rétablir s’ils sont bien gérés ! D’où l’intérêt de les cartographier pour mieux les surveiller ! Et qui mieux que des satellites d’observation de la Terre pour le faire en temps réel ?

Cartes satellites, géomorphiques et benthiques du récif corallien de Koror dans la République de Palau. © Planet, Allen Coral Atlas

Une cartographie en temps réel des coraux du monde entier

En 2018, à l’initiative de Paul Allen, Paul G. Allen Philanthropies, Planet, l’Arizona State University, University of Queensland, National Geographic et d’autres partenaires se sont associés pour...

> Lire la suite sur Futura