Journée mondiale des océans : connecter les déchets des pêcheurs pour les valoriser "dans des filières d'économie circulaire" et limiter la pollution marine

franceinfo

A l'occasion de la Journée mondiale des océans, une expérience a été lancée cette semaine pour lutter contre les pollutions marines. Collecte Localisation Satellites (CLS), un opérateur de systèmes satellitaires filiale du Centre national d’études spatiales (CNES), a mis au point un système de filets de pêche connectés par satellite. "La finalité pour les professionnels de la pêche est de suivre leurs engins de pêche pour minimiser les risques et le temps dans la récupération de ces engins", a expliqué lundi 8 juin sur franceinfo Gaëtan Fabritius, directeur de l’innovation et de la prospective chez CLS. Ces déchets seront récupérés pour être "valorisés dans des filières d'économie circulaire".

franceinfo : Comment est-ce que cela marche ?

Gaëtan Fabritius : Le spatial a toute sa place dans la protection des océans et de la planète au sens large. L'expérimentation que nous lançons actuellement est le fruit de deux ans de travail en amont pour concevoir une toute petite balise connectée par satellite que nous allons pouvoir fixer sur tout un tas de plateformes sur les océans, y compris les engins de pêche. La finalité première pour les professionnels de la pêche est de suivre leurs engins de pêche pour un gain opérationnel, minimiser les risques et le temps dans la récupération de ces engins. Et si, par accident, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi