Journée de mobilisation syndicale contre la réforme des retraites: Borne "souhaite convaincre"

Elisabeth Borne sur France 2 le 10 janvier 2023.  - BFMTV
Elisabeth Borne sur France 2 le 10 janvier 2023. - BFMTV

Un report progressif de l'âge de la retraite pour atteindre 64 ans en 2030, 43 années de cotisation pour un départ à taux plein dès 2027. Ce mardi, Élisabeth Borne a révélé les axes de son projet de réforme des retraites.

Un projet, au cœur du quinquennat, déjà rejeté en bloc par les oppositions, du Rassemblement national à La France insoumise, mais aussi par les syndicats. Dans la foulée de la conférence de presse gouvernementale, ceux-ci ont appelé à une journée de mobilisation pour le mercredi 19 janvier prochain. Invitée du journal télévisée de France 2, la Première ministre a commenté l'annonce de ce mouvement social, auquel la gauche entend se joindre.

Élisabeth Borne tente la conciliation

Élisabeth Borne s'est voulue conciliante. "Je souhaite convaincre", a-t-elle introduit. Faisant référence à la longue maturation du texte, et à ses rendez-vous récents avec les partenaires sociaux, elle a ajouté: "Ce projet, nous y travaillons depuis des semaines. Le projet a fait l'objet de beaucoup de concertations depuis octobre".

Elle a alors tenté d'assurer le service après-vente de son projet: "Je suis convaincue que nous proposons un projet - certes d'équilibre et donc demande de travailler progressivement plus longtemps - mais qui comporte des avancées. Nous prenons en compte les métiers difficiles. Il y a aussi des avancées sur le niveau des pensions".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des syndicats unis

Des mots qui ne devraient pas suffire à apaiser l'intersyndicale.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comme l'a noté ci-dessous une journaliste de BFMTV.com, c'est d'ailleurs la première fois en douze ans que les syndicats afficheront leur unité dans la rue.

Article original publié sur BFMTV.com