Journée "justice morte" : le bâtonnier de Nanterre espère mobiliser 25 000 magistrats, avocats, et greffiers à Paris

franceinfo
Pierre-Ann Laugery, le bâtonnier de Nanterre dénonce mercredi sur franceinfo, une "concertation de façade" de la part du gouvernement à propos du projet de réforme de la justice.

Une nouvelle journée "justice morte" a lieu mercredi 11 avril et le bâtonnier de Nanterre (Hauts-de-Seine) envisage une mobilisation "beaucoup plus forte" que la dernière fois, le 30 mars. Interrogé sur franceinfo, Pierre-Ann Laugery espère qu'"à peu près 25 000" avocats, magistrats greffiers iront manifester à Paris contre le projet de réforme de la justice, mercredi.

Les avocats, magistrats et greffiers protestent contre le projet de réforme de la justice. Ils craignent notamment la suppression des tribunaux d'instance, qui seraient regroupés avec les tribunaux de grande instance. "C'est une très mauvaise idée", assure le bâtonnier, pour qui cela "signifie contribuer à la désertification judiciaire, comme on est en train de contribuer à la désertification médicale".

La concertation repose sur "un mensonge"

"Ce n'est pas notre chapelle qu'on essaie de protéger, explique Pierre-Ann Laugery, c'est simplement qu'aujourd'hui, on est confrontés à des gens qui nous font croire que par la dématérialisation, on va faire des économies budgétaires". Mais pour le bâtonnier de Nanterre, "on oublie de dire aujourd'hui qu'il manque 500 magistrats et plus de 700 greffiers dans les tribunaux."

Les membres du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages