Journée de Jérusalem: le défilé des drapeaux sous tension

Vives tensions à Jérusalem-est à quelques heures du défilé des drapeaux dans la ville à l'occasion des célébrations israéliennes de la journée de Jérusalem. En début de week-end, il y a déjà eu des heurts entre policiers israéliens et de jeunes palestiniens sur le parcours qui sera emprunté par les porteurs de drapeaux.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Plus de 3 000 policiers sont déployés dans Jérusalem pour une journée à haut-risque : Yom Yerushalayim, la fête qui marque la prise et l'annexion de la partie orientale de la ville en juin 1967. Avec surtout sa traditionnelle marche des drapeaux qui traversera dans l’après-midi la vieille ville pour se rendre jusqu’au mur des lamentations.

Le Premier ministre israélien Naftali Bennett le souligne : « l’itinéraire prévu sera maintenu ». Le défilé passera par le quartier musulman en empruntant la porte de Damas. Un trajet considéré comme une provocation par les Palestiniens et une partie de l’aile gauche de la coalition gouvernementale israélienne.

Dans la matinée, le député israélien d’extrême droite Itamar Ben Gvir affirme qu’il se rendra sur l’esplanade des Mosquées. De son côté, le Hamas appelle les fidèles musulmans à se rendre en masse à al-Aqsa, le troisième lieu saint de l’Islam.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles