Les Mexicains aux urnes, sur le point d'élire leur première présidente

Près de 100 millions d'électeurs sont attendus dimanche dans les bureaux de vote au Mexique, à l'issue d'une campagne violente marquée par l'assassinat d'une vingtaine de candidats à des élections locales. Ces élections générales vont leur permettre de choisir leurs parlementaires et la personne qui succédera au président Andrés Manuel López Obrador. Favorite des sondages, Claudia Sheinbaum, candidate de la gauche, devrait l'emporter face à sa rivale de centre-droit Xochitl Galvez.

Deux femmes pour un fauteuil, Claudia Sheinbaum et Xochitl Galvez. L'une d'entre elles s'apprête à devenir, dimanche 2 juin au Mexique la première présidente dans l'histoire du plus grand pays hispanophone au monde, où l'ONU décompte neuf à dix féminicides par jour.

La favorite de la présidentielle est la candidate de la gauche au pouvoir, Claudia Sheinbaum, du Mouvement pour la régénération nationale (Morena).

"Un jour historique. Je me sens très contente", a-t-elle déclaré à la presse après avoir voté dans le sud de Mexico.

En trois mois de campagne, l'ex-maire de Mexico (2018-2023) a régulièrement devancé de 17 points en moyenne dans les sondages sa rivale de centre-droit Xochitl Galvez, soutenue par une coalition de trois partis.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Mexique : vers la première présidence féminine, mais "sans politique féministe"
Claudia Sheinbaum, future première présidente du Mexique ?
Fin de campagne présidentielle au Mexique, entre derniers meetings et assassinat d'un candidat local