Un jour, un photographe – Immersion en Corée du Nord avec Stephan Gladieu

·1 min de lecture
Juin 2018 : cinq lycéennes (Kim Yun Gyong, Han Sol Gyong, Kim Won Gyong, Kang Sun Hwa et Kong Su Hyan) au cinéma SCI Tech Complex. Elles portent des lunettes spéciales car le film est en 3D.
Juin 2018 : cinq lycéennes (Kim Yun Gyong, Han Sol Gyong, Kim Won Gyong, Kang Sun Hwa et Kong Su Hyan) au cinéma SCI Tech Complex. Elles portent des lunettes spéciales car le film est en 3D.

Hiératiques, les sujets photographiés par Stéphan Gladieu en Corée du Nord le sont assurément. Comme figés dans une posture de statue, ils toisent les spectateurs à la manière des mannequins sur les podiums des défilés de mode? De là à dire qu?ils semblent déshumanisés, il n?y a qu?un pas. Mais il est facile à franchir ! Est-ce parce qu?ils ont conscience d?être les porte-drapeaux de leur pays ? Ou bien parce qu?ils savent que ces clichés seront scrutés attentivement par les officiels du régime et que tout relâchement de leur part pourrait leur valoir les foudres des autorités ? Les adultes adoptent, devant l?objectif, des poses guindées. Seuls les plus jeunes enfants semblent s?y présenter de manière naturelle.

Réalisée sur une période de trois années s?étendant entre 2017 et 2020, la série qu?expose* à Arles Stéphan Gladieu livre un témoignage précieux sur la Corée du Nord et notamment sur la pesanteur de la mise en scène perpétuelle que le régime impose à ses habitants. L?auteur de ces clichés explique au Point comment il a travaillé.

À LIRE AUSSIUn jour, un photographe : le regard (tendre) de Clarisse Hahn

Groupe d'enfants au parc d'attractions Mangyondae en 2017. Située à 12 kilomètres au sud de la capitale (Pyongyang), cette infrastructure de loisirs s'étend sur 700 000 mètres carrés et propose plusieurs montagnes russes, un grand-huit, un stand d'autotamponneuses et une piscine à vagues. © Stephan Gladieu« La Corée du Nord a toujours été une énigme p [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles