Le jour où Biden débarquait chez des villageois chinois

Laurie CHEN
·3 min de lecture

"C'est trop fort!": 20 ans après, des Chinois découvrent éberlués que l'étranger aux Ray-Ban venu visiter leur modeste village deviendra bientôt l'un des hommes les plus puissants du monde: Joe Biden.

Le président-élu américain, à l'époque chef de la commission des Affaires étrangères du Sénat, a effectué en 2001 un voyage officiel en Chine dans le cadre de ses fonctions.

Accompagné de responsables chinois, il s'était arrêté un moment à Yanzikou, non loin de Pékin, où il avait discuté avec des villageois et acheté des glaces pour les enfants.

Alors jeune mère de famille de 21 ans, Tang Shaojun s'occupait de son bébé de deux mois lorsque des membres de la délégation ont frappé à la porte.

Les étrangers étaient alors encore une curiosité en Chine, surtout à la campagne.

"Je pense qu'ils ont choisi de nous rendre visite parce que notre maison était la plus pauvre et la plus misérable du village", se remémore Mme Tang, dont le logement a depuis été reconstruit.

"On n'avait même pas de frigo ou d'appareils modernes. Pas de cuisinière à gaz non plus. On faisait à manger avec une cuisinière à charbon. Il y avait des mouches partout", ajoute son mari Liu Changkai, 40 ans.

Joe Biden a pris son petit garçon dans ses bras et l'a embrassé. Avant de laisser en cadeau 200 yuans (une grosse somme à l'époque), cachés sous un hachoir, que la famille a découvert plus tard.

"Il a dit qu'il reviendrait un jour", sourit Tang Shaojun.

Le couple n'a fait le rapprochement entre cet étranger et Joe Biden que cette semaine, lorsque des journalistes de l'AFP ont sorti de leurs cartons des photos d'archives pour les leur montrer.

Gao Shan, un habitant du village, était âgé de 9 ans quand il a serré la main de Joe Biden, une scène immortalisée sur un des clichés.

Le jeune homme se rappelle que le dirigeant démocrate lui avait alors dit en plaisantant qu'il deviendrait peut-être un jour président de la Chine.

"À l'époque, il m'a souhaité bonne chance et maintenant il va devenir président. C'est trop fort!", s'exclame Gao Shan, aujourd'hui âgé de 29 ans et qui travaille dans la vente.

- Un futur président... chinois -

Depuis 20 ans, le développement économique de la Chine a été fulgurant.

Les vieilles cahutes en pierre de Yanzikou ont été démolies et réaménagées en maisons à deux niveaux ou en chambres d'hôtes, qui accueillent les touristes visitant la Grande Muraille toute proche.

La plupart des habitants ont un souvenir assez vague de la visite, mais les photos de l'AFP montrent des enfants et parents réunis autour d'un Joe Biden souriant.

Le futur président américain avait également visité une église.

"Il était très amical et chaleureux, il saluait tous les Chinois (...) Il a aussi acheté une ou deux glaces pour les enfants", se souvient Li Hua, un agriculteur de 57 ans qui apparaît sur l'une des photos.

Il se dit "très fier" que Joe Biden ait visité le village.

"S'ils ne causent pas de tort à la Chine, ils peuvent revenir quand ils veulent!"

lxc/ehl/bar/pz