Jour du dépassement de la France : le 5 mai 2022, l'Hexagone entre en "déficit écologique"

Si l'humanité vivait comme les Français, alors le 5 mai, le monde aurait utilisé autant de ressources naturelles que ce que la Terre peut régénérer en une année.

Le 29 juillet 2021, . Mais si le monde entier avait vécu comme les Français, le "déficit écologique" l'aurait frappé plus tôt. Et cette avance se produit une nouvelle fois en 2022 : ce 5 mai marque le jour du dépassement de notre pays. "C’est la date de l’année à partir de laquelle l’humanité, si elle consommait comme les Français, aura émis plus de gaz à effet de serre, pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres, bétonné et cultivé plus de terres que ce que les écosystèmes marins et terrestres du monde entier sont en mesure de fournir au cours d’une année", déplore le WWF.

2,9 Terres nécessaires si tout le monde vivait comme les Français

Chaque année, le groupe de réflexion Global Footprint Network détermine la date à laquelle l'humanité a épuisé toutes les ressources naturelles que la Terre peut produire au cours d'une année entière. Il réalise aussi un travail de projection plus ciblé sur plusieurs pays. "Du 1er janvier au 5 mai, la population française a consommé en moyenne autant de ressources naturelles que ce que la Terre peut régénérer en une année, par personne. Ces données proviennent des comptes nationaux d’empreinte et de biocapacité () publiés par la Footprint Data Foundation, l’Université de York et Global Footprint Network", explique le groupe dans . Autrement dit, si l'humanité vivait comme la population française, il lui faudrait 2,9 Terres pour subvenir à ses besoins annuels colossaux. Et les Français épuisent les ressources équivalentes à 1,9 France.

Un travail de prévision et non pas un résultat définitif

Global Footprint Network s'est basé sur les derniers chiffres disponibles des comptes nationaux d’empreinte et de biocapacité du pays. "Pour l’édition 2022, la dernière année de données, basée sur les ensembles de données de l’ONU, est 2018, explique le groupe de réflexion. Pour estimer les chiffres plus récents de la biocapacité et de l’empreinte, des données supplémentaires sont nécessaires, si possible à partir de statistiques nationales of[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles