Jour du dépassement, extraterrestres et pluie d'étoiles : l'actu des sciences

Au sommaire des ultrabrèves du 5 mai 2022 : la WWF alerte sur le Jour du dépassement en France, 400.000 ans d'attente probable avant l'arrivée des premiers extraterrestres et le spectacle des Êta aquarides prévu dans la nuit prochaine.

L’actualité scientifique du 5 mai 2022, c’est :

En nature : ?

  • À l’occasion du jour du dépassement de la France, établi cette année au 5 mai 2022, WWF publie un scénario complet sur la façon dont le prochain quinquennat du Président devrait être mené pour tenter de le reculer de 25 jours.

  • Actuellement, si la population mondiale adoptait le rythme de consommation des Français, cela nécessiterait l’équivalent des ressources de 2,9 planètes Terre.

  • L’ambition du WWF est de porter cette étude au sommet de l’État en présentant trois scénarios, du "laisser-aller" sans nouvelle mesure à la "planification écologique" qui prévoit un renforcement des engagements de la France en la matière.

En espace : .

  • Il s'agit d'un exercice spéculatif mais digne d'intérêt porté par deux chercheurs chinois : selon leur analyse, les humains devront s'armer de patience avant de pouvoir entrer un jour en communication avec des extraterrestres.

  • Leur questionnement est influencé par le paradoxe de Fermi : si 200 milliards d’étoiles existent dans notre galaxie, comment se fait-il que notre planète n’ait jamais été visitée ?

  • Dès les années 1970, l’astrobiologiste Frank Drake tentait d’estimer le nombre de civilisations extraterrestres dans la Voie lactée selon plusieurs paramètres, tels que le pourcentage de planètes favorable à la vie ou la fraction de ces formes de vie ayant atteint un niveau technologique élevé.

En espace : .

  • Actif de mi-avril à fin mai, l'essaim d'étoiles filantes des Êta aquarides est connu pour sa rapidité : il se déplace à une vitesse de 66 kilomètres par seconde.

  • Toutefois, cet essaim n’est pas remarquable pour son intensité : la Nasa indique qu’on peut espérer voir seulement par heure.

  • Dans la nuit du 5 au 6 mai 2022, privilégiez une observation autour de 3 heures du matin pour éviter les premières lueurs de l'aube.

En santé : .

  • Une infection préalable d’Omicron ne protège pas contre les sous-variants BA.4 et BA.5, qui risquent de réinfecter une bonne partie de [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles