Ce jour de décembre 1960 où Charles Aznavour s'est enfin installé en haut de l'affiche après des années de bides

France 2

Le grand producteur de musique Eddie Barclay (1921-2005) n’a pas cru en Charles Aznavour pendant longtemps… avant de changer d’avis. L’homme au plus gros carnet d’adresses de Paris organise alors un grand concert à l’Alhambra le 12 décembre 1960. Il y invite les célébrités de l’époque : Jean Cocteau, Dalida, Louis Armstrong… "C’était un public de stars… Il fallait aller les chercher… Les publics de première, c’est pas évident", se souvient pour le magazine"20h30 le samedi" (Twitter) la chanteuse Jacqueline Boyer qui assurait la première partie du spectacle.

A 36 ans, c’est la première grande première de Charles Aznavour qui commençait à vendre des disques, mais à qui on ne prédisait pas un grand avenir après douze années de "bides", comme il le reconnaissait lui-même. Ce soir-là, le concert commence plutôt mal. Le public reste de marbre. Les critiques dans la salle sont prêts à lui régler son compte… "C’est un monde extrêmement violent. A l’époque, les professionnels font attention à ne pas trop applaudir lors des premières de spectacles de variétés. Et cela fait une ambiance un petit peu glaciale", rappelle le journaliste Bertrand Dicale, auteur de Tout Aznavour (éd. First)

"Et là, le public l’acclame"

Charles Aznavour s’accroche et décide de quitter la scène pour préparer son coup… En coulisses, il commence à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi