Le son du jour #209 : saturnien comme Lindstrøm

Libération.fr
Le son du jour #209 : saturnien comme Lindstrøm

Le brillant producteur de disco norvégien revient vendredi avec un nouvel album, It’s Alright Between Us As It Is. Ecoutez un nouvel extrait en exclusivité.

Voilà cinq ans que Hans-Peter Lindstrøm, alias le pourvoyeur le plus fiable de disco italo mélancolique de Scandinavie, n'avait pas bouclé un album en son nom et sans dingo dans la pièce pour le faire dévier de la piste de danse (vous n'avez pas écouté son album en trio avec Todd Rundgren et Emil Nikolaisen ? Des mauvaises langues diront que vous avez bien fait). 

It’s Alright Between Us As It Is, qui sort le 20 octobre chez Smalltown Supersound, est donc presque un retour aux sources et aux recettes qui ont fait le succès de ses premiers maxis magiques (I Feel Space, The Contemporary Fix...), avec quelques arrières-pensées plus pop pour le porte-monnaie et une assise plastique un poil plus musclée pour les dancefloors populaires - le Norvégien a pris du poil de la bête à Ibiza.

Exemple idéal qui remplit toutes les cases pour casser la baraque, la bluette synthétique But Isn’t It, chantée par la Suédoise Frida Sundemo, noie l'oreille sous des hectolitres de spleen atmosphérique aqueux comme on n'en avait pas entendu depuis le générique de L'histoire sans fin, à l'époque troussé par le Britannique Limahl. Sous notre plume, c'est un compliment.

Retrouvez cet article sur Liberation.fr

Le son du jour #208 : gringalet comme Ulrika Spacek
Plus vite que la musique
Beck complètement à sec
Declan McKenna joue sur la corde candide
António Zambujo, solo en fado majeur

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages