Des joueuses de football évacuées d’Afghanistan, annonce la Fifa

·2 min de lecture

La Fifa a annoncé qu’une centaine de «membres de la famille du football» ont été évacués d’Afghanistan en direction du Qatar.

Le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan menace les sportives. Le 8 septembre, le Comité international olympique a annoncé avoir fait en sorte que tous les participants afghans aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo soient désormais hors du pays. Le CIO a également fait savoir que deux sportifs visant une qualification aux JO d'hiver de Pékin, et «un nombre significatif de membres de la communauté olympique» en intégrant les familles et les officiels avaient été évacués. Vendredi, c’est la Fifa qui a indiqué que près «de cent membres de la famille du football, dont des joueuses» avaient pu quitter l’Afghanistan en direction du Qatar. L'instance du football «a coordonné étroitement avec le gouvernement du Qatar depuis le mois d'août l'évacuation du groupe, et continuera à travailler étroitement sur l'évacuation en toute sécurité d'autres membres de la famille sportive à l'avenir», a précisé l'organisation.

Plusieurs appels à l'aide

Plusieurs appels à l’aide avaient été lancés lors du retour des talibans au gouvernement. Menacées de ne plus pouvoir pratiquer leur discipline, plusieurs footballeuses avaient supprimé leurs réseaux sociaux et commencé à se cacher, suivant les conseils de leur ancienne capitaine dans l’équipe nationale, Khalida Popal, aujourd’hui habitant au Danemark. «Avec le retour au pouvoir des ennemis des droits de l'Homme, leur vie est en danger. Elles se demandent ce qui va leur arriver», avait-elle confié à «So Foot». Sur Twitter, l’actuelle capitaine de l’équipe nationale, Shabnam Mobarez, avait de son côté demandé l’aide de la Fifa. «Ma coéquipière en Afghanistan dit : "non, je ne vais pas bien. Je sais qu’ils vont venir bientôt, est-ce que tu peux m’aider". Comment je suis censée(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles