Les joueurs de Premier League devront suivre une formation obligatoire sur le consentement

Arsenal's Ghanaian midfielder Thomas Partey (L) holds onto Crystal Palace's French striker Odsonne Edouard (R) during the English Premier League football match between Crystal Palace and Arsenal at Selhurst Park in south London on August 5, 2022. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /
JUSTIN TALLIS / AFP Arsenal's Ghanaian midfielder Thomas Partey (L) holds onto Crystal Palace's French striker Odsonne Edouard (R) during the English Premier League football match between Crystal Palace and Arsenal at Selhurst Park in south London on August 5, 2022. (Photo by JUSTIN TALLIS / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /

JUSTIN TALLIS / AFP

Le millieu de terrain d’Arsenal Thomas Partey, titulaire pour la reprise du championnat ce vendredi, est accusé de viol et d’agression sexuelle.

FOOTBALL - Les joueurs de Premier League - le championnat anglais de football - devront tous suivre obligatoirement une formation au consentement sexuel, d’après le quotidien britannique The Telegraph. Cette décision fait suite à une demande de plusieurs associations féministes réunies dans la coalition End Violence Against Women (EVAW). Elles avaient adressé une lettre ouverte à la Premier League et à la Fédération anglaise de football, scandalisées par les nombreux cas de joueurs accusés de violences sexuelles ces deux dernières années.

Le procès pour violence conjugale de la légende de Manchester United, Ryan Giggs, aujourd’hui retraité, débute ce lundi 8 août. Celui du champion du monde français Benjamin Mendy, accusé de 8 viols, une tentative de viol et une agression sexuelle commence mercredi 10 août. Suspecté lui aussi de viol et de menace de mort sur son ex-compagne, le jeune espoir anglais Mason Greenwood est toujours suspendu par son club. Gylfi Sigurdsson (ex-joueur d’Everton) a lui été entendu dans une affaire d’abus sexuel sur mineurs et Thomas Partey (actuellement à Arsenal) est accusé de viols et d’agression sexuelle.

C’en est décidément beaucoup trop pour le championnat de football le plus populaire au monde, qui a donc décidé de répondre. Shaista Aziz, la coordinatrice de l’association The Three Hijabis, qui fait partie de la coalition EVAW, a réagi dans un tweet : « Nous sommes ravies de voir que la Premier League [s’est engagée] sur ce dossier important, et nous appelons la Fédération anglaise de Football à faire de même. » Elle a ensuite ajouté : « Nous avons rencontré la Premier League plusieurs fois et nous les avons trouvés à l’écoute. Nous souhaitons désormais qu’ils nous contactent directement pour nous donner les détails de la mise en place de cette campagne. »

Des formations jusque-là facultatives

Shaista Aziz appelle à ce que ces formations soient délivrées par des spécialistes des violences faites aux femmes. Elles étaient déjà obligatoires pour les jeunes des catégories inférieures, mais seulement facultatives pour les séniors. The Telegraph a précisé que ces formations devraient inclure des sessions sur les rapports sexuels, le consentement et le harcèlement.

La coalition EVAW a invité les institutions du football anglais à aller plus loin. S’inspirant de mesures déjà mises en place dans les championnats de football américain et de baseball aux États-Unis, les associations féministes aimeraient que les clubs puissent suspendre les joueurs mis en en cause dans ce genre d’affaires sans qu’ils ne touchent leur salaire.

Thomas Partey est le seul joueur accusé à ne pas avoir été suspendu par son club. Il était titulaire avec Arsenal ce week-end lors du match d’ouverture de la saison 2022-2023 à Crystal Palace où il a été sifflé à chacune de ses prises de balles. Un avion tractant une banderole a même survolé le stade avec un message à son intention : « Dégagez les violeurs du terrain. »

À voir également sur Le HuffPost : Euro 2022 : Alexandra Popp débarque avec une moustache après avoir été comparée à un homme

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi