Les joueurs de l'OL agressés par des supporters bastiais sur le terrain

Vincent Gibert

LIGUE 1 - Le club de Bastia va risquer très gros après ces incidents. Ce dimanche 16 avril, durant leur échauffement sur la pelouse du stade de Furiani, les joueurs de l'Olympique lyonnais ont été pris à partie par une cinquantaine de supporters bastiais.

Ces derniers n'ont pas hésité à descendre sur le terrain pour aller se frotter aux footballeurs lyonnais ainsi qu'à des membres du staff, dont certains ont reçu des coups comme on peut le voir sur les images BeIN Sports ci-dessous:

Le journaliste de L'Equipe Vincent Duluc, présent au stade, a raconté l'agression sur BeIN Sports, comme on peut l'entendre dans la vidéo ci-dessous.

.@SCBastia - @OL
l'agression racontée par @vincentduluc (@lequipe)#TeamOL #OL #SCBOL pic.twitter.com/AmpmSLK3Xz

— OL_Plus (@OL_Plus) 16 avril 2017


Stewards and Lyon staff members try to stop Bastia's supporters who invade the pitch to fight with Lyon players during warm up prior to the French L1 Football match between Bastia (SCB) and Lyon (OL) on April 16, 2017, at the Armand Cesari stadium, in Bastia, on the French Mediterranean island of Corsica. / AFP PHOTO / PASCAL POCHARD-CASABIANCA
Lyon staff members try to stop a Bastia supporter who invaded the pitch to fight with Lyon players during warm up prior to the French L1 Football match between Bastia (SCB) and Lyon (OL) on April 16, 2017, at the Armand Cesari stadium, in Bastia, on the French Mediterranean island of Corsica. / AFP PHOTO / PASCAL POCHARD-CASABIANCA

Les deux équipes ont ensuite regagné leur vestiaires. Vers 17h30, une réunion a été organisée entre les deux capitaines, le Lyonnais Maxime Gonalons et le Bastiais Yannick Cahuzac, les deux présidents de clubs Pierre-Marie Geronimi et Jean-Michel Aulas, l'arbitre de la rencontre Amaury Delerue, le délégué de la Ligue de football professionnel (LFP) et la préfecture, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les Lyonnais, qui ont un moment refusé de sortir de leur vestiaire, sont revenus sur la pelouse à 17h40 pour procéder à un second échauffement. "Le protocole pour le début de match s'est ré-enclenché. Les Lyonnais vont jouer. Au prochain dérapage, match arrêté", a tweeté le compte de la chaîne TV officielle de l'Olympique lyonnais.

Acte II à la mi-temps

Le match a pu finalement débuter à 17h53. Mais à la mi-temps, de nouvelles échauffourées ont éclaté sur la pelouse, impliquant des supporters bastiais et le gardien lyonnais Anthony Lopes qui rentrait aux vestiaires.


.@scbastia 0-0 @OL
En zoomé, l'altercation avec #Lopes #TeamOL #SCBOL pic.twitter.com/5xMKgKIOCl

— OL_Plus (@OL_Plus) 16 avril 2017


Dans la vidéo ci-dessous, on peut aussi voir un stadier en chasuble orange...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages