Le joueur du FC Lorient, Yoane Wissa, opéré en urgence après une agression

·1 min de lecture
Le joueur du FC Lorient, Yoane Wissa, célébrant son but face au Paris Saint-Germain, au Stade du Moustoir de Lorient, le 31 janvier 2021. (Photo: Stephane Mahe via REUTERS)
Le joueur du FC Lorient, Yoane Wissa, célébrant son but face au Paris Saint-Germain, au Stade du Moustoir de Lorient, le 31 janvier 2021. (Photo: Stephane Mahe via REUTERS)

FOOTBALL - Un joueur de Ligue 1 a de nouveau été la cible d’une agression à son domicile dans la nuit de ce jeudi 1er juillet au vendredi 2 juillet. Le club du FC Lorient a annoncé que son attaquant, Yoane Wissa, a été victime d’une agression puis hospitalisé en urgence. Il doit subir une intervention chirurgicale ce vendredi.

D’après les premiers éléments de l’enquête relayés par L’Équipe et Le Télégramme, une femme se serait présentée chez l’attaquant dans l’après-midi du jeudi 1er juillet afin d’obtenir un autographe pour son fils. Le soir même, aux alentours de minuit, cette mère de famille serait retournée chez le joueur du FC Lorient, en s’introduisant dans son domicile par la porte d’entrée non fermée à clef.

Face au joueur, elle lui aurait jeté un liquide au visage, lui brûlant les yeux. Selon L’Équipe, son état de santé “n’est pas jugé problématique” mais le joueur est encore sous observation. Son agresseuse n’a pour l’heure pas été identifiée. Les raisons précises de cette agression restent également inconnues.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Affecté par cette agression, le FC Lorient a publié un communiqué en soutien au joueur: “Le Club, sous le choc, tient à manifester son soutien à Yoane et sa famille et souhaite un prompt rétablissement à son joueur. Le FC Lorient compte sur la justice pour permettre de condamner l’auteur de cette attaque.”

Une enquête ouverte

Plus tard dans la journée ce vendredi, le parquet de Lorient a communiqué quelques éléments par la voix du procureur Stéphane Kellenberger. Celui-ci a précisé ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles