«Jouer à fond» : le Tournoi des VI nations ne doit pas être une répétition du Mondial pour Raphaël Ibañez

Pour ce Tournoi des VI nations 2023 , c'est dans les Landes, à Capbreton que le staff des Bleus a décidé de poser ses valises pour les derniers préparatifs avant le début de la compétition. Invité exceptionnel de l'émission Europe 1 Sport (tous les soirs de 20 heures à 23 heures) , le manager du XV de France Raphaël Ibañez a justifié ce choix du Sud-ouest.

"Nous voulions du changement, c'est bien d'apporter une touche d'originalité dans notre fonctionnement. On se retrouve dans le Sud-ouest, une terre de rugby. C'est toute une région qui s'est mise en action pour nous accueillir. Ce qui compte c'est d'apporter une fraîcheur mentale chez les joueurs. C'est à nous de créer un engouement et une certaine dynamique", s'est fixé comme objectif le manager général des Bleus. Et cet engouement, les 42 joueurs sélectionnés par Fabien Galthié peuvent le trouver auprès d'un public de passionnés.

2000 spectateurs attendus mercredi

Capbreton, une terre de rugby qui peut aider les Bleus à se motiver avant le début des VI nations. Le staff a même décidé d'ouvrir l'entraînement de ce mercredi au public. 2000 billets ont été mis en ligne gratuitement pour l'occasion. Les joueurs de l'équipe de France doivent rester dans les Landes jusqu'au premier match du Tournoi, soit le 5 février prochain face à l'Italie. Les Bleus iront ensuite directement défier les Irlandais à Dublin.

Pour Raphaël Ibañez, l'importance se trouve dans la cohésion et dans le "partage". C'est ainsi que le staff des Bleus en...


Lire la suite sur Europe1