Josiane Balasko et la chirurgie esthétique : cette partie du corps que le père de Christian Clavier lui a refaite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

De fil en aiguille, Josiane Balasko est passée par la case chirurgie. En 1976, la comédienne qui écume les planches des théâtres depuis déjà quelques années, rejoint la troupe du Splendid avec qui elle connaîtra ses premiers succès, jouant principalement des rôles d'anti sex-symbol, jouant la bonne copine à problèmes ou la jeune femme complexée. Et il se trouve que c'est en partie de sa propre histoire qu'elle s'est inspirée pour jouer certains de ses rôles, elle qui a longtemps eu des complexes vis-à-vis d'une partie de son corps, cédant ainsi très jeune à la chirurgie esthétique. En effet, à l'âge de 26 ans, elle a décidé de refaire... son nez.

"Je pensais déjà que j'avais un nez trop long et je ne voulais surtout pas avoir le pif de ma mère", s'est-elle ainsi souvenue dans le podcast Dans le rétro, tandis qu'une maquilleuse à ses débuts lui avait également fait la remarque, lui confiant qu'elle devrait "refuser d'être filmée de profil". Tandis qu'à l'époque ce genre d'opération n'était pas très répandue, Josiane Balasko s'est retrouvée entre les mains du père de Christian Clavier, son acolyte dans la troupe du Splendid qui, médecin, faisait également des opérations de chirurgie. "Il m'a dit : 'Josiane, je peux te le refaire si tu veux'", a-t-elle précisé, cédant ainsi à la manœuvre après le tournage des Petits câlins de Jean-Mari Poiré, sorti en 1977.

Josiane Balasko : "Au début, j'avais un nez de porc"

Une opération que (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Garou “confiné avant le confinement” : le chanteur a radicalement changé de vie
Julian Alaphilippe : le champion très ému à l'évocation de la mort récente de son père
Ronan Keating (Boyzone) à l'hôpital : il donne des nouvelles de son fils de 4 ans
Félix Moati est papa… Et c'est Vanessa Paradis qui a dévoilé l'info en direct !
"Rien de tel que d'être payé pour être ensemble" : les Kardashian ont le blues de ne plus être constamment filmées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles