Josiane Balasko (Le Bazar de la Charité) : "Je travaille plus qu'il y a dix ans !"

Votre composition dans Le Bazar de la Charité a bluffé.

Josiane Balasko : C'est parce que je joue la méchante ! Je ne m'aime pas trop en réalité. D'ailleurs, je n'ai pas l'impression qu'il y ait beaucoup d'acteurs qui adorent se regarder !

En 2019, vous aurez tourné pas moins de six films !

Peut-être parce que je n'ai jamais été cataloguée dans des emplois de jeunes premières. C'est plus dur pour des comédiennes qui étaient sur ce créneau de passer à des rôles où l'on estime que ce sera plus difficile pour elles de séduire. Moi, au contraire, je travaille plus qu'il y a dix ans. Je me suis ouvert des voies dans lesquelles je ne suis pas uniquement dans le comique. Les metteurs en scène s'intéressent plus à moi, c'est vrai.

Ça laisse du temps pour vous occuper de votre petit-fils ?

Il est encore bébé, il n'a que 1 an, donc je ne le vois pas tout le temps mais ça va évoluer.

À l'époque des Bronzés dont on vient de fêter les quarante ans, vous ne saviez pas skier, avez-vous appris depuis ?

Pour le film, déjà ! Quand j'étais petite, mes parents n'avaient pas beaucoup de fric. J'ai découvert le ski avec Les Bronzés et j'avais pris des cours avec le frère de Christian Clavier qui était prof de ski à Val d'Isère.

Vous avez signé la tribune contre la violence faites aux femmes

Bien sûr ! Il faut absolument que la justice prenne mieux en compte ces assassinats car on s'aperçoit que la plupart auraient pu être évités.

Irez-vous voir le film de Roman Polanski J'accuse, décrié après ses accusations d'agressions sexuelles ?

Je vais voir un film, pas un casier judiciaire. On a tout à fait le droit de ne pas avoir envie de le voir, mais si on veut, on y va. Sinon, on tombe dans la justice populaire avec des brigades de la morale. Il faut juger les gens si on le peut encore, et surtout rester dans le droit.

Retrouvez cet article sur Telestar.fr

Traque sans répit : que devient Teri Hatcher depuis la fin de Desperate Housewives ?
Laurence Boccolini : son message bienveillant pour Vaimalama Chaves face aux haters
Instant Vintage : quand Les Nuls se confiait à Télé Star sur leur humour dans les locaux de Canal+ en 1987
Mike Horn est sauvé : la fin de son calvaire en Arctique a sonné
Miss Univers : quand et où voir le défilé à la télé ou en streaming ?