Joséphine Baker au Panthéon: la classe politique unanime

·1 min de lecture

Résistante, militante antiraciste, artiste, Joséphine Baker fera son entrée au Panthéon en France le 30 novembre prochain. 

Voici de premières réactions politiques à l'entrée prochaine au Panthéon de l'artiste franco-américaine Joséphine Baker (1906-1975), figure éminente de la Résistance et de la lutte antiraciste, prévue le 30 novembre (sur Twitter):

- Anne Hidalgo, maire socialiste de Paris : "Une très belle décision, une très bonne nouvelle pour la reconnaissance publique des femmes dans notre pays"

- Rachid Temal, sénateur socialiste: "Une bonne nouvelle. Et pour Gisèle Halimi, des nouvelles?"

Voir aussi :Joséphine Baker, une star et une résistante au Panthéon

- Fabien Roussel, secrétaire national du PCF: "Joséphine Baker a toute sa place au Panthéon. Artiste remarquable, résistante, militante antiraciste, engagée au service de la France, son histoire doit rester dans nos mémoires"

Lire aussi :Quand Joséphine Baker faisait du "bébé des poubelles" son enfant de Noël

- Fabienne Keller, eurodéputée Renew et vice-présidente d’Agir : "Son entrée au Panthéon est une très bonne nouvelle. Immense artiste, elle a aussi mené une remarquable lutte contre le racisme et les discriminions".

- Robert Ménard, maire de Béziers proche du RN : "Magnifique nouvelle. Cette sublime patriote le mérite!"

- Yaël Braun-Pivet, présidente LREM de la commission des Lois : "C’est une grande dame qui va faire son entrée au Panthéon. Une femme libre, aux milles facettes, engagée avec courage et détermination pour que vivent nos valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Un exemple pour tous"

- Aurore Bergé, députée LREM: "La femme libre, la résistante, l'artiste, l'amoureuse de la France, la militante des droits. Joséphine Baker entrera au Panthéon".


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles