Joséphine, ange gardien (TF1) Jean-Luc Reichmann : “Quand nous avons tourné, j’avais perdu 7 kg à cause de la Covid"

·2 min de lecture

Dans cet épisode inédit, le comédien incarne un entraîneur de patinage qui va remettre en selle un adolescent en difficulté… Un rôle qui n’est pas sans rappeler celui de Léo Matteï.

Vous avez tourné dans un épisode de Joséphine, ange gardien en 2008. Pourquoi revenez-vous treize ans plus tard ?

Jean-Luc Reichmann : Car Mimie (Mathy, ndlr) est une amie qui prône de belles valeurs. Ensemble, nous partageons les mêmes combats en faveur de l’enfance. Je ne pouvais pas refuser ce scénario qui nous met en scène venant en aide à un enfant qui a lâché la rampe. 

Avez-vous eu du mal à entrer dans la peau de Gabriel, cet entraîneur quelque peu exigeant ?

Juste avant le tournage, j’ai été frappé par le Covid. La production et les comédiens ont été fantastiques, car ils ont accepté de le décaler de trois semaines. Après l’épreuve que je venais de traverser, je suis arrivé avec beaucoup d’humilité et des émotions à fleur de peau. Pour jouer Gabriel, j’ai essayé de ressembler à ce que je suis dans la vie. Pour le côté sportif, ayant fait beaucoup d’arts martiaux, plus jeune, j’avais des bases. Cela dit, pour la petite histoire, quand nous avons tourné, j’avais perdu 7 kg à cause de la maladie. Du coup, je flotte un peu dans les sweats à capuche et les blousons que je porte. 

Existe-t-il des points communs entre Gabriel et Léo Matteï ?

Je serais tenté de vous répondre non, parce que Gabriel est coach Et, par ailleurs, tout en étant dans la bienveillance, il a une sensibilité un peu différente de celle de Léo. 

Vous êtes en train de terminer la neuvième saison de Léo Matteï. Quels thè... Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - Jean-Luc Reichmann : Léo Matteï, Les 12 coups de midi, la différence qui a fait sa force... Il se livre

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles