Jordy fête ses 33 ans : que devient le bébé star des années 90 ?

·1 min de lecture

Impossible d’oublier le refrain entêtant qui a marqué toute une génération. Nous sommes alors dans les années 90 et le visage d’un bambin de quatre ans apparaît sur le petit écran français, avec une chanson, Dur, dur d’être un bébé. Le petit Jordy est alors propulsé sur le devant de la scène en un rien de temps, tandis que sa chanson passe 15 semaines à la tête du classement du Top 50. Au total, ce sont 6 millions de disques qui sont vendus. Derrière ce succès se cachent les parents du petit Jordy. Son père Claude Lemoine est l’ancien producteur du groupe de rock français, les Rockets. Sa mère, Patricia Clerget, est une ex-animatrice d’une radio locale de Normandie. Ensemble, ils fourmillent de projets pour leur fils.

Mais après un album surprise qui génère des millions de francs, Claude Lemoine et Patricia Clerget divorcent en 1996. A ses 18 ans, l’ancien bébé-chanteur apprend l’escroquerie montée par son père, lorsqu’il vérifie l’état de son patrimoine. Un choc pour le jeune homme qui reviendra sur cet événement dans son autobiographie sortie en 2006 : « Je sais parfaitement que je devais me rendre compte par moi-même de l'escroquerie, afin de mesurer à quel point j'avais été trompé et trahi par mon père. » Les liens entre père et fils sont aussitôt rompus, et l’affaire fait scandale. En 2009, Jordy a heureusement obtenu gain de cause en portant son histoire devant les tribunaux.

Après un passage dans La Ferme Célébrités sur TF1, en 2005, le jeune homme se lance à nouveau dans (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Bruce Willis obligé de s'excuser après avoir refusé de porter le masque dans une pharmacie
Soprano fête ses 42 ans : Nikos Aliagas lui adresse un touchant message pour son anniversaire
Shanna Kress : en larmes en découvrant le surprenant et très romantique cadeau d'anniversaire de son chéri
Neymar : quatre mois après avoir accusé un joueur de racisme, il le clashe violemment sur Twitter
Lara Fabian qui vient de fêter ses 51 ans se délivre de ses addictions