Jordanie : la sédition "étouffée dans l'œuf", le prince Hamza promet de "rester fidèle" au roi Abdallah II

En Jordanie, les demi-frères de la famille royale ont-ils vraiment trouvé un terrain d'entente ? Oui, selon le roi Abdallah II, qui a affirmé que la sédition avait été "étouffée dans l'œuf", comme cela a été rapporté par la télévision jordanienne, mercredi 7 avril au soir. Le prince Hamza a promis, dans une lettre, de "rester fidèle" au roi, son demi-frère. Voilà ce qui ressemble à l'épilogue d'une crise inédite, qui secoue le royaume depuis cinq jours. Appel à des puissances étrangères ? Samedi 3 avril, le populaire prince Hamza avait annoncé dans une vidéo être assigné à résidence dans son palais d'Amman. Il était accusé d'avoir porté atteinte à la sécurité du pays, ce dont il s'est farouchement défendu. Le chef de la diplomatie jordanienne est même allé jusqu'à évoquer des collusions avec des puissances étrangères. "Son altesse communiquait notamment avec des chefs de tribus pour les convaincre de s'engager dans des activités qui mettraient la sécurité en péril", a ainsi affirmé Ayman Safadi, ministre des Affaires étrangères.