Jordan Bardella succède à Marine Le Pen à la tête du Rassemblement national

© REUTERS/Christian Hartmann

Après trois mois d'une campagne électorale teintée de faux suspense, Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national depuis 11 ans, a dévoilé le nom de son successeur samedi matin à la Maison de la Mutualité, à Paris. Président par intérim du parti depuis septembre de l'année dernière, Jordan Bardella parachève son ascension en prenant la tête du mouvement à seulement 27 ans. Il remporte l'élection qui l'opposait à Louis Aliot, maire de Perpignan, en recueillant 84,84% des voix des adhérents. Il devient, ainsi, le premier président de l'ancien Front national à ne pas être issu de la famille Le Pen.

Révélé au gré des débats télévisés des deux précédentes élections présidentielles, ce natif de Drancy (Seine-Saint-Denis) a véritablement pris la lumière à partir de 2019, en devenant coup sur coup le deuxième vice-président du RN et leur tête de liste aux élections européennes.

Plus d'informations à venir...


Retrouvez cet article sur LeJDD