Jordan Bardella reçoit une médaille de la CRS-6, Gérald Darmanin demande un rapport

Comme dit le proverbe, toute médaille a son revers. En pleine campagne pour les prochaines élections européennes, Jordan Bardella s’est rendu à Saint-Laurent-du-Var, dans les Alpes-Maritimes. L’occasion pour le président du Rassemblement national de rencontrer les officiers de la CRS-6 et de recevoir une médaille de la compagnie des mains du commandant Jean-Marc Cortes. L’événement a été immortalisé en vidéo et diffusé sur les réseaux sociaux par le député RN des Alpes-Maritimes, Bryan Masson.

L’initiative n’a pas manqué de déplaire à Gérald Darmanin. Selon les informations de RMC, le ministre de l’Intérieur s’est dit « mécontent » lorsqu’il a découvert la séquence, et a demandé un rapport administratif. Le locataire de Beauvau en a alors profité pour rappeler aux préfets que tout parlementaire était autorisé à visiter les lieux de privation de liberté, prison ou cellule de garde à vue, à condition de le faire sans la presse et de ne pas communiquer.

Un contexte préélectoral

En l’occurrence, ce cantonnement de la CRS-6 ne constitue pas un lieu de privation de liberté. Toutefois, le préfet des Alpes-Maritimes aurait dû refuser cette visite car elle s’inscrivait dans un contexte préélectoral, et ce, malgré la demande de visite formulée...


Lire la suite sur LeJDD