Jonathann Daval avoue de nouveau le meurtre d'Alexia

LExpress.fr
Ce nouveau changement de version est intervenu lors d'une confrontation avec la mère d'Alexia.

Finalement, les confrontations aujourd'hui semblent avoir provoqué l'électrochoc espéré. Jonathann Daval, le principal suspect du meurtre de sa femme Alexia, a en effet répété ses aveux ce vendredi après-midi, alors qu'il avait maintenu sa version du complot familial en début de journée. Selon le procureur de Besançon, il semble que ce nouveau revirement soit intervenu lors d'une confrontation avec la mère d'Alexia.  

Jonathann Daval a de nouveau avoué être le meurtrier de sa femme Alexia, craquant lors d'une confrontation avec la mère de la victime vendredi au tribunal de grande instance de Besançon, a annoncé le procureur de la République Etienne Manteaux. 

"Monsieur Daval s'est réfugié dans son déni pour, au bout d'une heure et quart, une heure vingt de confrontation, s'effondrer en sanglots et avouer finalement qu'il avait donné la mort à Alexia Daval", a déclaré le procureur de Besançon devant la presse. 

Une version d'abord maintenue

Pendant plus de deux heures ce matin, l'informaticien de 34 ans avait pourtant fait face successivement à Grégory Gay, qu'il continue d'accuser du crime mais qui n'est nullement inquiété par la justice, et à son épouse Stéphanie. Tout comme les parents d'Alexia, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, ceux-ci rejettent vivement les accusations de Jonathann Daval. 

"Il n'y a eu en l'état aucun changement de version de part et d'autre. Tout le monde a maintenu ses déclarations", avait indiqué Me Randall Schwerdorffer, l'un des avocats de Jonathann Daval, à l'issue des premières confrontations conduites selon lui dans un "climat relativement tendu mais courtois". "On n'a pas beaucoup avancé, c'est le moins qu'on puisse dire", a regretté Me Gilles-Jean Portejoie, avocat du couple Gay, quittant le tribunal pour la pause du déjeuner. Retrouver cet article sur L'Express.fr

Cette vidéo pourrait également vous intéresser :