Jonathann Daval : cette maladie apparue à l'adolescence dont il souffre à nouveau en prison

C'est l'un des faits divers les plus connus de France. Le 28 octobre 2017, Jonathann Daval, 33 ans, signale la disparition de sa femme Alexia, partie faire un footing à Gray-la-Ville aux petites heures du matin. Deux jours plus tard, le corps à demi-calciné de la jeune femme est découvert dans un bois proche du domicile conjugual. Dévasté, Jonathann pleure publiquement la mort de son épouse, mais les soupçons de la police se tournent rapidement vers lui. Le 30 janvier 2018, après trois mois de mensonge, le jeune haut-saônois avoue avoir tué sa femme suite à une dispute d'une rare violence.

Condamné à 25 ans de réclusion criminelle le 21 novembre 2020, Jonathann Daval purge aujourd'hui sa peine à la maison centrale d'Ensisheim, dans le Bas-Rhin. Il y mène une existence sans vague, loin du tumulte provoqué par son crime en 2017. Dans son livre Moi, maman de Jonathann, paru ce 17 novembre 2022 aux éditions Michalon, sa mère, Martine Henry, donne des détails sur sa vie en détention. Elle évoque ses journées de travail, ses amitiés avec ses co-détenus, mais également les difficultés auxquelles il doit faire face.

"En prison, j'ai vu que ça revenait"

Selon sa mère, Jonathann ferait face à des problèmes de santé. Il souffrirait notamment de l'aggravation de sa scoliose apparue à l'adolescence. "En prison, j'ai vu que ça revenait ; Jonathann a une petite bosse", écrit la mère du détenu. Cette scoliose, Jonathann en souffre depuis l'âge de 14 ans, comme (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Meurtre de Jérémy Lepiller : une banale soirée entre jeunes au camping bascule dans l'horreur la plus totale
Disparition de Lylou : cette piste sinistre privilégiée par les enquêteurs
Volés à la naissance des jumeaux retrouvent leur mère à 36 ans
Disparition de Lylou : cet étrange message envoyé quelques jours avant
Disparition de Lylou, 13 ans : sa mère revient sur un événement traumatisant