Jonathann Daval "côtoie Guy George et Francis Heaulme" : les révélations de sa mère sur ses conditions en prison

C'est au Journal du dimanche que Martine Henry, maman de Jonathann Daval, s'est livrée ce dimanche 13 novembre. La mère de l'assassin a décidé de publier un livre afin de raconter son cauchemar et d'en dire plus sur son fils, qu'elle ne qualifie pas comme un "monstre", mais comme quelqu'un qui a connu un acte "monstrueux". C'est donc ce jeudi 17 novembre que paraîtra son livre choc, 5 ans après le drame, à quelques semaines près.

La mère meurtrie a expliqué pourquoi elle a voulu se livrer à cœur ouvert : "Depuis la nuit du 28 au 29 octobre 2017, c'est comme si tout était un cauchemar éveillé. Comme si plus rien ne m'appartenait. La famille d'Alexia s'est exprimée et c'est bien normal. J'ai envie de parler à mon tour. De montrer que la réalité est toujours plus compliquée", a-t-elle déclaré.

Martine Henry "Il côtoie des tueurs en série"

Un peu plus loin au cours de l'échange avec le Journal du Dimanche, Martine Henry en vient à parler des conditions de détention de son fils et de son quotidien en prison : "Il nous a fallu du temps pour obtenir un permis de visite. Au début, Jonhattan, a passé quatre mois sans voir personne. 'Il se laisse mourir' nous disaient ses avocats. Quand on l'a enfin revu, en avril 2018, il ne pesait plus que 30 kilos. Après ce premier parloir, les surveillants ont demandé si on comptait revenir. On les a regardés avec des yeux ronds. Aujourd'hui encore, mon mari et moi allons le voir un week-end sur deux.", confie-t-elle avant (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Trois fillettes voient leur vie tourner à l'horreur après leur adoption par un couple de bourreaux
Meurtre d'Alexia Daval : "Il ne se voyait pas violent comme ça", les terribles mots de Jonathann Daval à sa mère
Jonathann Daval amaigri : "on aurait cru un squelette", ses premiers mois difficiles en prison
Un jeune homme arrêté après la diffusion d'une vidéo très perturbante sur TikTok
Affaire Mannechez : "Elle nous mettait dans le lit de notre père...", le quotidien glaçant d'une famille déchirée