Jonathann Daval : le beau-frère d'Alexia se confie sur l'impact de l'affaire sur ses enfants

·1 min de lecture

Soupçonné dans un premier temps du meurtre d'Alexia Fouillot, Grégory Gay partage désormais le soulagement de la famille de la victime après la condamnation de Jonathann Daval. Mais, ce dimanche 22 novembre, alors qu'il était de passage dans l'émission Affaire suivante sur BFMTV, il a expliqué que, dans ce tourbillon médiatico-judiciaire, imprégné d'abord de la théorie d'un complot familial, ses enfants ont, eux aussi, été impactés. En effet, le beau-frère de la victime est le papa de deux bouts de chou, l'un d'entre eux a toutefois été en mesure de comprendre la gravité de ce faits divers. "Il avait 2 ans à l'époque des faits", a témoigné Grégory Gay.

"Il voyait ses grands-parents et ses parents à la télé, c'est la première fois qu'il rencontre le mot 'mort' à son âge", a-t-il poursuivi. Le beau-frère d'Alexia Fouillot a donc été obligé de monter au créneau pour le bien-être de son fils. "Toutes ces notions-là, il a fallu les lui apprendre très tôt, de manière vraiment prématurée. On a pris la peine de lui expliquer correctement et je pense que c'était une bonne chose de ne pas le lui cacher." Résultat, le petit garçon a pu appréhender le drame avec l'appui de ses parents. "Il a bien compris les choses et il a fait une demande très subtile à ma femme pour le procès : 'maman, tu dis au tribunal que c'est Alexia Fouillot.'" Face aux caméras de BFMTV, lorsqu'elle réagissait à la sentence de Jonathann Daval, prononcée ce samedi (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TEMOIGNAGE. "J'étais éboueur et j'ai intégré Harvard"
Jallal Hami "abandonné dans l'eau glacée" : les terribles mots de l'avocat de la famille
"Péter la gueule" : l'attestation lunaire d'un homme arrêté par la police
Jallal Hami mort lors d'un bizutage : la terrible histoire de l'élève de Saint-Cyr
Jonathann Daval : quand va-t-il pouvoir sortir de prison ?