Jonathan Krego, auteur de la reprise de Djadja en langage soutenu: "Aya Nakamura représente la musique urbaine"

1 / 2

Jonathan Krego, auteur de la reprise de Djadja en langage soutenu: "Aya Nakamura représente la musique urbaine"

Sa vidéo fait un carton sur internet depuis dimanche. Jonathan Krego, ancien candidat de The Voice Belgique de 25 ans, a enflammé le web avec sa reprise de Djadja d'Aya Nakamura, "en français soutenu, pour les nuls", comme il l'explique lui-même. Ce lundi soir, le chanteur est revenu sur ce morceau dans Bonsoir Bruce, la nouvelle émission quotidienne de Bruce Toussaint sur Facebook Watch et BFMTV.com:

"J'ai souvent dû expliquer cette chanson à mes proches", raconte-t-il. "Naturellement, c'est venu dans la filière de toutes les vidéos que je fais, en essayant d'être original et intéressant, de faire une reprise d'Aya Nakamura qui soit accessible aux oreilles des personnes qui ne comprendraient pas."

"C'est à peu près la seule chanteuse noire sur la scène mainstream"

Jonathan Krego tient à préciser que l'objectif de cette vidéo, qui cumule 11.000 retweets ce lundi, n'était pas de se moquer d'Aya Nakamura. Bien au contraire, le jeune homme est un fan:

"Elle est vraiment parmi les artistes que je respecte", assure-t-il. "Elle représente quelque chose de tellement important... Elle est noire, je suis noir aussi donc forcément il y a quelque chose qui me touche là-dedans. C'est à peu près la seule chanteuse noire sur la scène mainstream. Elle représente la musique urbaine, qui a été tellement mise de côté pendant des années."

Et de préciser: "Le but de cette reprise c'est plutôt de faire un lien entre le groupe des personnes qui l'aiment...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi