Joli succès pour Ingenuity qui a volé plus longtemps, plus loin et plus vite que jamais !

·2 min de lecture

Quelques jours que l’on n’avait plus eu de nouvelles de lui. Mais aujourd’hui la Nasa nous informe qu’Ingenuity vient de réaliser avec succès son neuvième vol au-dessus de la surface de Mars. C’était dans la nuit du dimanche 4 juillet 2021. Un vol qui a permis aux ingénieurs de repousser encore un peu plus les limites de leur hélicoptère.

L’objectif affiché était en effet de voler plus longtemps — près de 167 secondes —, plus vite — quelque 5 mètres par seconde — et plus loin que jamais — 625 mètres. Mais les équipes de la Nasa souhaitaient aussi tester les capacités d’adaptation de l’algorithme de navigation d’Ingenuity. Sur un « terrain hostile », comme le qualifient les ingénieurs.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Survol d’une zone accidentée

Alors qu’Ingenuity avait jusqu’alors précédé le rover Perseverance dans ses déplacements, les équipes de la Nasa ont choisi, cette fois, de lui faire prendre une belle avance. En le faisant emprunter un raccourci. Passant au-dessus d’une étendue accidentée que les astronomes ont baptisée Séítah — comprenez « au milieu du sable », en langue Navajo.

La zone est faite d’ondulations sablonneuses aux pentes parfois raides et souvent changeantes qu’il est difficile d’explorer à l’aide d’un rover se déplaçant sur le sol de Mars. Et pour lesquelles le système de navigation d’Ingenuity n’avait pas non plus été initialement conçu. Mais tout s’est bien passé pour l’hélicoptère. Même s’il a ralenti un peu sa course à ce moment. On attend désormais avec impatience la publication des images couleur de ce neuvième vol qui restera dans les annales.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles