Johnson et Biden s'inquiètent de la réponse de la Chine aux sanctions

·1 min de lecture
JOHNSON ET BIDEN S'INQUIÈTENT DE LA RÉPONSE DE LA CHINE AUX SANCTIONS

LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique et le président américain se sont inquiétés vendredi de la réaction de la Chine à l'imposition de sanctions à l'encontre de ses responsables, et ont déclaré que l'Iran devait se remettre en conformité avec l'accord sur le nucléaire.

Lundi, les Etats-Unis, l'Union européenne, le Canada et la Grande-Bretagne ont imposé des sanctions contre des responsables chinois pour atteintes aux droits de l'homme dans le Xinjiang.

La Chine a répondu en imposant elle-même des sanctions à neuf Britanniques, dont des législateurs du parti conservateur de Boris Johnson, ainsi qu'à des législateurs de l'Union européenne et à d'autres instituts européens.

"Boris Johnson et Joe Biden ont réfléchi aux mesures importantes prises par le Royaume-Uni, les États-Unis et d'autres partenaires internationaux en début de semaine pour imposer des sanctions aux auteurs de violations des droits de l'homme dans le Xinjiang et ont exprimé leur inquiétude quant aux mesures de rétorsion prises par la Chine", a déclaré un porte-parole de Boris Johnson dans un communiqué.

Le communiqué indique que le président américain et le Premier ministre britannique sont également convenu de la nécessité pour "l'Iran de se conformer à nouveau à l'accord sur le nucléaire" et qu'ils partagent les mêmes vues sur le changement climatique.

"Le premier ministre et le président sont convenu que la lutte contre le changement climatique sera un élément crucial pour mieux se relever de la pandémie", a ajouté le porte-parole.

(Michael Holden; version française Camille Raynaud)