Johnny Lewis : Pas d'alcool ni de drogues

Retrouvé mort en septembre dernier, Johnny Lewis est le suspect n°1 dans le meurtre de sa propriétaire, Katherine Davis. Les résultats de l'autopsie de l'acteur viennent d'être publiés.

Le 26 septembre dernier, l’ex de Katy Perry, Johnny Lewis, s'est tué en tombant d'un toit d’une résidence dans un quartier de Los Angeles, où la propriétaire Katherine Davis et son chat venaient d’être sauvagement assassinés. Le mystère le plus épais entourait les deux morts, et les résultats de l'autopsie du jeune acteur révélés jeudi par les autorités ne font qu'ajouter à l'énigme.

Si aucune trace d’alcool ni de drogue n’a été retrouvée dans son organisme, le cou de Johnny Lewis portait cependant des traces d’ongles et de strangulation partielle. Ces nouvelles données n’apportent rien qui puisse concrètement éclaircir la tragédie.

Depuis longtemps, Katherine Davis accueillait chez elle des artistes en résidence. Rien n’explique pourquoi Johnny Lewis, suspect n°1, aurait battu à mort la propriétaire. Surtout s’il n’agissait pas sous l’empire de l’alcool ou de stupéfiants. Six jours plus tôt, il était libéré de prison après une peine pour agression à l’arme mortelle, violence et vol.



Retrouvez cet article sur voici.fr


Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.