Johnny Hallyday : ce repas avec Adeline Blondieau qui a viré au fiasco

Le 12 juillet dernier, le chef Christophe Leroy publiait un recueil de confidences Mille et une vies d'un chef, soit un peu plus d'un an après le scandale provoqué par un dîner organisé chez Jean-Pierre Chalençon au plus fort de la pandémie de Covid-19, alors que touts les restaurants étaient fermés. Cette « connerie », selon lui, n'est pas le seul sujet de son livre. Le chef revient en effet sur sa carrière longue d'une quarantaine d'années, presqu'un demi-siècle au service de la gastronomie et des stars avec lesquelles il s'est lié d'amitié à l'occasion. Parmi ces étoiles, Johnny Hallyday qui lui avait demandé d'organiser le repas pour ses noces avec Adeline Blondieau en 1990. Le point de départ d'une belle amitié...

« Il passait environ 100 jours par an à Saint-Tropez. Il était d'une sensibilité extrême. Il aimait le bon et le beau et on s'est côtoyé au quotidien durant 4 ans de ma vie. » Si chaque dîner se terminait en musique, celui organisé pour célébrer son premier mois de mariage avec Adeline Blondieau a viré au fiasco. Une dispute éclate entre les jeunes mariés. Adeline claque la porte, Johnny s'enferme dans sa chambre. « La soirée s'est bien terminée puisqu'Adeline et Johnny se sont réconciliés. Les invités n'ont pas compris ce qu'ils faisaient là, ils ne les ont pas vus ni l'un ni l'autre. Ils sont sortis quand les convives étaient partis. » Christophe Leroy, lui, a accompli sa mission ce soir-là : servir le repas, même (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

"Il aurait été sous influence" : les révélations de Gilles Verdez sur l'affaire Paul Pogba
Courteney Cox : l'actrice de 58 ans sublime en bikini noir pendant ses vacances en amoureux
Katy Perry : dans un maillot de bain vert olive, la chanteuse profite de ses vacances avec Orlando Bloom en Italie
"Je la croyais morte" : le témoignage bouleversant de René suite à l'agression de sa maman à Cannes par trois mineurs
François Durpaire accusé de viol : Cyril Hanouna s'emporte contre son avocate, "Vous dîtes n'importe quoi !"