Johnny Hallyday : il avait refait son testament, ce que contenait la 1ère version

Aux dernières nouvelles, Johnny Hallyday aurait donc décidé de léguer tout son héritage à son épouse Laeticia, sans rien laisser à ses deux premiers enfants Laura et David. En fin des années 2000 pourtant, le rockeur semblait disposer à agir tout autrement. En effet, le chanteur aurait précédemment rédigé un premier "testament équitable" vis à vis de tous ses héritiers, selon une information révélée par Le Parisien.

>

Johnny Hallyday aurait donc rédigé son testament sous le droit américain afin de décider librement de léguer son héritage à la personne souhaitée, en l'occurrence son épouse Laeticia. Ses deux premiers enfants Laura et David seront donc privés de succession. Une nouvelle qui a profondément bouleversé la comédienne. « Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday au terme duquel l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l’effet de la loi californienne » ont fait savoir les avocats de la fille aînée du rockeur dans un communiqué. Si le testament avait été rédigé en France, il existait une "réserve héréditaire" c'est à dire l'obligation de léguer ses biens à ses enfants en proportions égales. Mais le rockeur en a dernièrement décidé autrement : Laeticia devrait donc hériter de tout, et les deux premiers enfants du chanteur, de rien.

Pourtant, à la fin des années 2000, Johnny Hallyday avait préparé un testament mais cette fois-ci sous le droit (...) Cliquez ici pour voir la suite

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages