Johnny Hallyday, un père absent pour David : “Il en souffrait énormément"

·1 min de lecture

Une relation qui aura souvent été compliquée... Le 14 août 1966, un an après son mariage avec Johnny Hallyday, Sylvie Vartan donne naissance à David. La chanteuse est comblée par l'arrivée de son premier enfant mais regrette une chose : l'absence de son mari. Le chanteur enchaîne les tournées et les promotions, si bien qu'il ne prend pas le temps de se poser pour passer du temps avec sa petite famille. Cette absence, Johnny la regrettait énormément comme le révèle son ex-secrétaire particulier Sacha Rhoul dans son livre Johnny et ses anges gardiens paru ce vendredi 6 novembre.

"A cette époque, on tournait énormément. Johnny ne voyait plus son fils, même s'il faisait tout pour", assure-t-il. Et d'ajouter : "Il faut juste essayer de comprendre qu'on passait le plus clair de notre temps loin de chez nous. A l'étranger, dans des avions, dans des hôtels, sur la route ou sur scène". Sacha Rhoul précise que le rockeur décédé en décembre 2017 "souffrait énormément de ne pas voir son fils". L'ex-secrétaire particulier se souvient : "Il me parlait souvent de sa tristesse. (...) Il adorait son fils, mais ne savait pas comment faire."

Alors que David a débarqué dans sa vie, Johnny Hallyday affronte plusieurs soucis comme l'apparition de nouveaux chanteurs à l'instar de Claude François ou le fait d'être rattrapé par le fisc. Pour rembourser ses dettes, ils va enchaîner les galas "et faire entrer l'argent dans les caisses", explique Sacha Rhoul. "Il fallait faire vivre tout le monde, donc être (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Melania Trump n’a qu’une idée en tête : fuir la Maison Blanche !
VIDÉO - "Noël par Zoom ou par Skype" : chez Laurence Ferrari, le Pr. Gilles Pialoux lance un pavé dans la mare
En mauvaise santé, Claude Barzotti arrête la chanson
Elisa Pilarski : son compagnon est "énormément affaibli" depuis le drame
Coralie Dubost moqueuse : Ségolène Royal en fait les frais