Johnny Hallyday : l'installation de sa statue hommage très polémique soumise au vote du Conseil de Paris

·1 min de lecture

La guerre des statues aura-t-elle lieu ? Ériger un monument à la gloire d'une personnalité remonte à très loin dans l'histoire. Si c'est à la Renaissance que l'on compte un maximum de production de statuaire, un regain pour ces sculptures est réapparu au début du siècle dernier. Pour exemple, entre 1870 et 1914, la ville de Paris s'est remplie de statues dédiées à des personnages célèbres : 150 monuments sont sortis du sol à cette période, pour glorifier les grands personnages de l’histoire de France. La mode de la statue n'est encore pas passée, et semble même toujours vivace ! Le 1er juillet dernier, c'est la statue en hommage à Lady Diana qui a été inaugurée dans le Sunken Garden de Kensington Palace. Côté Hexagone, un grand projet est actuellement en cours pour honorer la mémoire de cette grande figure nationale qu'est Johnny.

Confiée dans les mains du célèbre plasticien Betrand Lavier, le monument de quatre mètres de longs et six de hauteur ne fait cependant pas l'unanimité. Si en février 2020, baptiser à Bercy le parvis de l’Accor Arena "Esplanade Johnny Hallyday" était passé crème, le vote de l’installation d’une œuvre en hommage au rocker, soumis au Conseil de Paris le 7 ou le 8 juillet, sera nettement plus houleux, dévoile Le Figaro.

Bertrand Lavier, contacté par le galeriste Kamel Mennour, a en effet décidé de rassembler deux symboles emblématiques de Johnny Hallyday. A savoir une guitare électrique et une moto. "L'ensemble, de couleur bleu métallisé, fait près de six (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Les 12 coups de midi : Caroline révèle ce que redoutent par-dessus tout les candidats du Combat des maîtres
Maurice Barthélémy ne veut pas revenir dans Les Robins des bois et tacle la réunion de Friends
PHOTO Nabilla bientôt remariée à Thomas : son mystérieux message à quelques heures de la cérémonie
Antoine Griezmann accusé de racisme : ses explications relancent la polémique
Mort d'Axel Kahn : le médecin et généticien s'est éteint à l'âge de 76 ans des suites d'un cancer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles