On a écouté l'album posthume de Johnny Hallyday et le titre phare "J'en parlerai au diable"

Gary Assouline
On a écouté le dernier album de Johnny Hallyday

MUSIQUE - Quatre jours avant la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday "Mon pays c'est l'amour" le 19 octobre prochain, la presse a pu tendre une oreille sur le disque tant attendu.

Alors que Laeticia Hallyday est arrivée en France pour en faire la promotion en tant que veuve mais aussi en qualité de directrice artistique, Le HuffPost a écouté, accompagné de plusieurs dizaines de privilégiés, parmi lesquels une trentaine de fans du chanteur défunt, l'intégralité des onze titres inédits de ce 51e et dernier disque très orchestré.

Intitulée "J'en parlerai au diable", la première piste sonne comme un testament du chanteur défunt. Le titre sera bien mis en avant sur les radios le jour de la sortie.

Après écoute, ce morceau se démarque clairement des dix autres pistes de l'album dont 800.000 exemplaires seront mis en vente. Avec sa tonalité rock, la chanson apparaît très engagée et fait penser, dans son engagement, au tube "Que je t'aime" du chanteur. Si Johnny Hallyday a enregistré ce titre quelques mois avant sa disparition en décembre 2017, il ne laisse rien transparaître sur l'état de santé qui a pu être le sien à ce moment-là.

"Si jamais on me dit que j'ai trahi, si jamais on me dit que j'ai menti", commence la chanson avant de dérouler les paroles suivantes: "Le jour viendra de respecter le pacte" / "J'en parlerai au diable, il saura m'écouter, asseoir ma vérité, l'homme que j'ai été" / "C'est en soliste que je lui en parlerai et j'assumerai mes choix" / "Si l'heure vient à sonner de m'asseoir à sa table et dire ma vérité".

Onze titres inédits

Dans sa globalité, on peut parler d'un album très "chargé" et "épique". "Il voulait le stade", s'amuse son musicien Yodelice en pensant à son ami disparu. Au-delà de la première piste qui restera dans les mémoires, ce disque donne réellement l'effet d'un testament musical, plein de vie pour un album enregistré en fin de vie.

Les onze titres de l'album posthume de Johnny Hallyday

Par sa volonté de "retour aux sources", cet album fait le lien avec son...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post