Johnny Hallyday : cet immense cadeau qu’il a fait à un de ses fans avant de mourir

5 décembre 2017 : une date qui restera à jamais gravée dans le cœur des fans de Johnny Hallyday. Ce triste jour d’hiver, le rocker de 74 ans tirait sa révérence après une longue lutte contre le cancer, laissant derrière lui une femme, quatre enfants et des fans éplorés. Malgré sa mort, l’œuvre musicale de Johnny Hallyday ne s’est pas arrêtée. Un peu moins d’un an plus tard, le 19 octobre 2018, sortait Mon pays, c’est l’amour, album posthume de l’idole des jeunes. Un événement qui a bouleversé la vie de Boris Lanneau, l’un des plus grands aficionados du chanteur.

Un fan lui écrit une chanson

L’histoire vaut le détour. Fidèle de Johnny Hallyday, Boris Lanneau a eu l’occasion de le rencontrer devant l’un de ses hôtels à Lille en 2015. Un souvenir qu’il a évoqué sur les ondes d’Europe 1 ce jeudi 16 janvier. Pour la foule réunie, l’émotion est montée d’un cran en voyant son van s’approcher : « La porte arrière s’ouvre, une botte se pose sur le pavé, une deuxième, un chapeau qui sort, une veste à frange et un silence qui se fait, un silence mémorable » s’est-il rappelé. Mais ce n’est sans doute pas cette partie de la rencontre qu’il retient le plus.

Sac à dos en main, Boris avait rapporté un calepin dans lequel figuraient de nombreux textes qu’il avait lui-même écrits pour Johnny Hallyday. Un carnet qu’a pris le rocker avant de s’engouffrer dans le hall de l’hôtel : « Ça aurait pu s’arrêter là, a indiqué Boris Lanneau. Et moi, ça m’allait bien d’avoir passé des nuits à écrire pour lui

Retrouvez cet article sur Voici

VIDEO Touche pas à mon poste : Matthieu Delormeau, très ému, raconte comment il a été viré de NRJ12
PHOTO Taylor Swift : elle dévoile un visuel et la date de sortie de son documentaire Netflix !
VIDEO Jean-Michel Maire violemment clashé par Matthieu Delormeau à cause de Laeticia Hallyday
Meghan Markle et le Prince Harry : quand les marques se moquent de leur annonce de départ
VIDEO Cyril Hanouna : cette blague qui n’a pas du tout fait rire l’un de ses chroniqueurs