Johnny Hallyday : la chanteur avait été censuré au Burkina Faso à cause de son tube Noir c'est noir, taxé de raciste

·1 min de lecture

Depuis le 5 décembre 2017, date de sa disparition, les biographies de Johnny Hallyday ont été nombreuses à se succéder chez les libraires, apportant - ou pas - leur lot de révélations. Il est vrai que le décès de l'idole des jeunes a suscité une vive émotion et laissé inconsolables des millions de fans. Ce 14 septembre dernier, Laeticia Hallyday est d'ailleurs l'instigatrice d'un concert hommage, Que je t'aime, auquel participent de nombreux artistes (son ami Patrick Bruel, Louane, Julien Doré, Kad Merad et Gad Elmaleh, Louane...). Un show qui suit l'inauguration d'une plaque devant le Palais Omnisports de Paris Bercy rebaptisé Accor Arena.

Dans un livre à paraitre aux éditions Kofiba le jeudi 7 octobre, Johnny Hallyday, répète si t'as des couilles, le journaliste Serge Bilé, qui a grandi en Côte d'Ivoire, a choisi un angle nouveau pour parler du père de quatre enfants : celui des tournées effectuées en Afrique par Johnny Hallyday entre 1966 et 1971, car ce continent est lui aussi touché alors par la vague yéyé. Première anecdote croustillante, qui donne son titre au livre : celle du chanteur qui doit participer à une émission de la télé ivoirienne, présentée par le père de l'auteur. Il a été convenu avec la maison de disques que l'artiste répondra à une interview avant d'interpréter une chanson sur le plateau. Seul hic, personne n'a prévenu Johnny Hallyday qui accepte le principe de l'entretien, mais pas celui de chanter. A son arrivée, le producteur tente de le raisonner mais (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Kendji Girac s'attire les foudres de ses fans en écourtant deux concerts dans l'Ain, le producteur du festival et le manager du chanteur prennent la parole
Patrick Bruel (Que je t'aime, France 2) : "Johnny Hallyday était un ami solide sur lequel je pouvais compter"
Instagram : Jennifer Lopez divine pour le Met Gala 2021, Kate Hudson la bague au doigt... (PHOTOS)
Que je t'aime (France 2) : Julien Doré, Kad Merad et Gad Elmaleh nous racontent leur plus beau souvenir avec Johnny Hallyday
"C'est une blague ?", "Une honte" : la statue hommage à Johnny Hallyday ne fait pas l'unanimité auprès des internautes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles