Johnny English contre-attaque (Cstar) : D'où vient le personnage crée par Rowan Atkinson ?

·1 min de lecture

Les agents britanniques sous couverture sont en danger à cause d'une cyberattaque. Johnny English, désormais retraité et qui enseigne, à sa façon, le métier d'espion, est alors chargé par le Premier ministre de sauver ses confrères. Le génie du piratage, responsable de l'attaque, est localisé sur la Côte d'Azur. Johnny English, dont les méthodes sont dépassées, découvre à ses risques et périls, les nouvelles technologies, comme la réalité virtuelle. En France, il rencontre la très belle et dangereuse Ophelia, proche du fameux pirate. Avec beaucoup de difficultés, Johnny English parvient à monter à bord du yacht du criminel...

À lire également

Mr Bean devient le nouveau commissaire Maigret

Rowan Atkinson revêt, pour la troisième fois, le costume du calamiteux agent secret au service (approximatif) de Sa Très Gracieuse Majesté. C’est lui qui a créé cet anti-007, inspiré de spots publicitaires où il était un espion gaffeur, vantant la carte de crédit Barclaycard entre 1992 et 1997 : "Très élaborés, techniquement impeccables, ces spots étaient des mini-films, et il me semblait logique d’en faire un maxi-film." Au final, une parodie en trois opus de la saga James Bond. Logique, pour celui qui débuta dans Jamais plus jamais, au côté de Sean Connery... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles