Johnny Depp perd son procès retentissant contre "The Sun"

·2 min de lecture

Johnny Depp a perdu son procès en diffamation contre «The Sun» qui l'avait dépeint en mari violent. Il a décidé de faire appel.

Johnny Depp a perdu son duel contre «The Sun». La star de «Pirates des Caraïbes» poursuivait en diffamation le tabloïd britannique qui l'avait décrit comme un «frappeur de femme» lors de son divorce avec Amber Heard. La justice a estimé que la société éditrice du quotidien, News Group Newspapers (NGN), a montré que ce qu'elle avait publié était «substantiellement vrai», c'est pourquoi «le requérant n'a pas gagné son action», a fait savoir lundi matin le juge Andrew Nicol dans son jugement de 128 pages publié lundi par la Haute Cour de Londres.

A lire aussi :Johnny Depp révèle l'incident qui l'a poussé à demander le divorce à Amber Heard

Le juge a également estimé que «la majorité des agressions supposées de Madame Heard par M. Depp ont été prouvées au civil» et a également accepté les preuves apportées par Amber Heard qui considérait que ses accusations contre la star d'«Edward aux mains d'argent» a eu «un effet négatif sur sa carrière d'actrice et son engagement en tant qu'activiste», cite le «Guardian».

Une autre procédure aux Etats-Unis

Cette décision marque le point final d'un procès retentissant de trois semaines au cours duquel l'ancien couple hollywoodien a lavé son linge sale en public. Vanessa Paradis et Winona Ryder ont témoigné en faveur de l'acteur de 57 ans, qui a été notamment interrogé par la cour sur sa consommation de drogue et l'alcool et son attitude vis-à-vis des femmes. S'il a reconnu ses addictions, il a récusé toute forme violence envers son ancienne partenaire.

Les deux s'étaient rencontrés sur le tournage de «Rhum Express» en 2011 avant de se marier en février 2015 à Los Angeles. Le divorce avait suivi deux ans plus tard, l'actrice de 34 ans avait alors évoqué «des années» de violences(...)


Lire la suite sur Paris Match