Johnny Depp n'a pas tout perdu : ce gros chèque qu'il va toucher

·1 min de lecture

Limogé mais tout de même payé. Au mois de septembre 2020, Johnny Depp prenait le chemin du plateau de tournage à Londres pour le troisième volet de la saga Les Animaux Fantastiques dans laquelle il campe le rôle du principal antagoniste, Gellert Grindelwald. Mais après une unique journée de travail, l'acteur apprenait que les studios Warner Bros préféraient qu'il renonce au projet. Ce qui ne l'empêchera pas d'empocher la somme rondelette de 10 millions de dollars (soit près de 8,5 millions d'euros) pour sa courte contribution, comme l'a révélé le tabloïd britannique The Daily Mail ce mardi 10 novembre, en citant The Hollywood Reporter. Et ce, en raison d'une clause qui avait été inclue à son contrat avant qu'il ne reprenne du service.

En effet, selon nos confrères d'outre-Manche, Johnny Depp avait eu droit à une disposition spéciale baptisée "pay-to-play." Ce qui, en d'autres termes signifie qu'il aurait droit à l'intégralité de son salaire, quoiqu'il arrive. Une clause incluant l'éventualité qu'il soit évincé et remplacé par un autre comédien. Et puisque son contrat n'a pas été résilié, le papa de Jack et Lily-Rose Depp ayant plutôt été poussé à la démission, cette disposition est encore valable. Une victoire et non des moindres pour le principal concerné alors que le long-métrage, de son côté, a vu sa sortie en salles reportée au 15 juillet 2022 en raison de la pandémie de coronavirus qui frappe le secteur de la culture de plein fouet depuis plusieurs mois (et du confinement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le saviez-vous ? Le fils de Joe Biden a épousé sa femme 6 jours après leur rencontre
« Donald Trump a l'ego le plus fragile de la planète » : sa nièce pas tendre après sa défaite
VIDÉO - "Gérald Darmanin a eu cette élégance..." : Michel-Édouard Leclerc acide
Fact-checking : Ségolène Royal a-t-elle "fait interdire" le Club Dorothée ?
Melania Trump n’a qu’une idée en tête : fuir la Maison Blanche !